Bonjour à tous !

Quelle journée merveilleuse ! 🤩
Je me suis endormi hier en me disant que je verrais en fonction de comment je me sens au réveil. 1er réveil à 2h30. Un peu tôt pour démarrer, deuxième réveil à 5h50, parfait. Philippine n’est pas encore réveillée mais je commence à ranger. Comme d’habitude il y en a un peu partout car j’ai besoin de chaque sac tous les jours. Philippine finit par se réveiller, je la mets dans le chariot pour finir de plier la tente puis toilette et lavage de dents. Nous sommes fin prêts à 7h20. Pas mal pour tout ranger. Quand je vois tout étalé par terre et que tout finit par rentrer dans le chariot, je me dis qu’il y a un petit miracle à chaque fois.
Nous reprenons le chemin et repassons à Estella (le camping est un peu en dehors). Lorsque nous passons dans la rue, les pèlerins sortent au fur et à mesure et saluent Philippine qui commence à être connue. Ce qui est chouette c’est que nous avançons plus ou moins ensemble et nous revoyons donc régulièrement les mêmes personnes. J’essaye de me rappeler la nationalité de chacun mais je finis par m’y perdre. Nous croisons justement un pèlerin italien qui a quelques soucis avec son genou. Il a donc allégé son sac et prend son temps pour avancer.
Le chemin est un bon maitre d’apprentissage et vous oblige à vous écouter, sans quoi votre corps vous rappelle à l’ordre. Nous discutons un peu et il me demande comment participer financièrement à notre aventure. Je lui montre notre autocollant avec notre site internet et lui dit comment nous suivre sur Facebook. Je suis toujours très touché de voir que beaucoup de personnes ont participé à ce défi dès le début. Lors du lancement de notre première vidéo le 21 mars 2019 à l’occasion de la journée mondiale de la trisomie 21 nous avions lancé notre cagnotte ce qui avait rendu possible le début de cette aventure. Régulièrement je me dis que nous avons la chance de réaliser ce rêve grâce à tous ceux qui l’on rendu possible. Merci donc à ceux qui ont participé d’une manière ou d’une autre à la réalisation de ce défi et au message de Compostelle Père Fille « le handicap est aussi une opportunité pour relever des défis » (en participant financièrement, en partageant nos publications, en s’abonnant à la page ou encore d’une autre manière). Bref 10000 🙏 !
Nous voici donc sortant de la ville. Je m’écarte légèrement du chemin pour compléter le repas de l’ogre pour midi. En l’occurrence l’ogre est en train de dormir lorsque je sors d’un café pour acheter de quoi petit déjeuner. Nous retournons donc pour prendre un petit quelque chose avant de démarrer puis petite pause un peu plus loin pour trouver du jus de pomme 🧃 . Apparemment il y a plus d’orangers que de pommiers en Espagne car je ne trouve pas toujours de jus de pomme. Je redémarre en partant d’un côté et la personne de l’épicerie me dit qu’il faut rejoindre le chemin par l’autre côté. Bon pourquoi pas ! D’autant que quelques mètres plus loin je tombe sur les fameuses flèches jaunes. Bon après vérification il se trouve qu’effectivement elle m’a envoyé sur un léger détour, je retrouve le chemin un petit peu plus loin. Ce que je ne sais pas c’est que j’ai loupé quelque chose, mais chaque chose en son temps. Dans mon esprit je suis parti pour une très grosse étape mais sans vérifier. Nous avançons un petit chemin blanc sans difficulté notable à par quelques montées mais rien de méchant (bon je transpire quand même un sacré coup !).
Petit coup de fil à Maman et petit (grand 😬) coup de fil pour régler quelques problèmes professionnels. Nous avançons encore un peu et là je tombe sur un panneau qui nous annonce qu’il ne reste que 13km j’ai du mal à y croire étant donné ce que nous avons marché mais pas tant que cela et que dans ma tête l’étape est plus grande. Vous l’avez compris je ne regarde pas dans le détail chaque étape et d’un jour à l’autre je ne sais pas quelle est la prochaine étape ni si elle est grande ou pas.
La seule chose qui m’importe c’est quand même de savoir si j’ai le temps de prendre encore plus le temps ou pas. Notamment pour faire des vidéos. Pour ceux qui nous suivent depuis plusieurs années, vous savez que nous avions à cœur de partager nos aventures sous la forme d’un premier film. C’est chose faite depuis avril dernier grâce là aussi à la générosité de nombreux contributeurs. Nous l’avons présenté lors de notre conférence à Paris en juin. Nous irons probablement le présenter en Province et en Belgique ou ailleurs si nous sommes invités. D’où les vidéos que je prends le temps de filmer car ce que nous souhaitons maintenant c’est produire un documentaire d’une cinquantaine de minutes qui lui sera diffusé le plus largement possible (à la télévision, sur les plateformes de streaming, etc.) afin de partager la chance de vivre cette aventure avec Philippine. Donc régulièrement je fais des petites pauses pour nous filmer ou filmer la beauté du paysage. Car maintenant les montagnes se sont transformées en collines, ce qui est très appréciable pour moi 😉.
Et des beaux paysages il y en a donc j’en profite !
Cela fait rire (ou pas) Philippine quand elle me voit partir devant pour poser la caméra 🎥 et revenir pour repartir dans l’autre sens. J’ai sûrement parcouru plusieurs kilomètres en plus à force de faire les allers retours.
Bref vous l’avez compris un magnifique étape sous un beau soleil mais pas trop chaud ! Je me régale !
Nous tombons au détour d’un chemin sur les pèlerines que nous avions déjà rencontrées précédemment. Petite pause bienvenue à l’ombre des pins puis nous nous retrouvons juste tous les deux et nous en profitons pour jouer ensemble. Il s’agit de dessiner quelque chose et de le faire deviner à l’autre. Les dessins de Philippine sont assez réussis sauf celui de l’âne qui ressemble plus à un mille pattes.
Nous reprenons le chemin sachant qu’il ne nous reste que quelques kilomètres que nous avalons très rapidement. En fait dans les descentes il m’arrive très souvent de courir, c’est souvent moins fatiguant que de retenir le chariot. D’autant que les freins se sont encore déréglés. Nous sommes accueillis à l’entrée de Los Arcos par des oies comme le doudou de Philippine. Je teste pour la première fois une albergue non municipale. Nous nous installons et filons sur les conseils de la personne devinez où… à la piscine municipale. Et oui 2 jours de suite, piscine . Il ne faudrait pas que Philippine s’habitue !
Nous en profitons pendant une bonne heure avant de rentrer pour le délicieux dîner. Au menu, salade (qu’est que cela fait du bien, puis soupe de lentilles avec petite saucisse et délicieuse glace en dessert). Au cours du repas, j’apprends qu’il y a juste à côté une messe avec la bénédiction des pèlerins. Philippine a tout juste le temps d’aider à mettre le couvert pour le petit déjeuner avant de foncer à la messe. Bon j’avoue que ce coup si j’ai pas tout compris sur la prière universelle, va falloir que je m’entraîne encore un peu. A la fin de la messe, bénédiction des pèlerins. Je fais quelques images pendant que Philippine sort dehors. Je reste un petit peu dans l’église et lorsque que sort je vois Philippine juste devant un grand crucifix à regarder avec la tête baissée je me demande ce qu’elle fait. Je la laisse continuer puis la vois se décaler et ainsi de suite. Quand je m’approche enfin je vois que ce sont des inscriptions avec le nom de différentes personnes. Elle passe consciencieusement de l’une à l’autre. Petit moment magique !
Nous rentrons non sans être obligés de faire une partie de carte avant d’aller nous coucher.
Philippine s’est endormie rapidement, au moment où je commence à écrire ce message nous sommes bercés par un piano au loin qui joue de magnifiques morceaux 🎶 !
Je ne sais pas encore jusqu’où nous allons demain et à quelle heure nous nous lèverons. Nous verrons cela demain matin !
Je vous souhaite à tous une très bonne nuit 💤 et vous remercie pour tous vos commentaires que je prends le temps de lire !

 

 

19 juillet : Hontanas – Boadilla del Camino

Le temps passe vite ⏳, nous sommes déjà au 7ème jour de marche 🚶‍♂️, on perd rapidement la notion de temps et d’espace aussi. Je prends de plus en plus de plaisir à ne pas planifier nos journées 😊. On part le matin 🌅, on marche 🚶‍♀️, on profite 😌 et on s’arrête quand...

lire plus

17 juillet : Burgos – Hontanas

Bonsoir à tous,   Je vous écris d’un petit patio où coule une fontaine 💧. Cela fait du bien d’entendre le bruit de l’eau après une journée passée sous la chaleur 🌞. Mais commençons depuis le début. Réveil à 5h30 ⏰ pour un départ à 7h, le soleil se levant sur la...

lire plus

17 juillet : San Juan de Ortega – Burgos

Bonjour à tous, Quelle journée ! 😅 Je ne vais pas commencer comme cela chaque jour, mais c’était à nouveau une magnifique journée sur le chemin. 🌞 Nous avons donc dormi au monastère de San Juan de Ortega. 🏰 Les premiers pèlerins se réveillent à 5h30. ⏰ Je n’avais pas...

lire plus