🏁 Etape 2 : Tannay – Varzy
Bonjour à tous ! Je retrouve du réseau je vais donc pourvoir publier en vrac les aventures de la journée qui comme vous avez pu le voir a commencé sous la pluie en ouvrant les volets 😬. Petit déjeuner et rangement des sacs pour charger le chariot. Départ 8h30, il ne pleut plus et le soleil ☀️ fait une timide apparition. Dilemme : aujourd’hui choix entre 3 chemins. Un très direct mais par les routes donc dangereux. Un autre trajet en suivant le GR qui présente l’inconvénient d’avoir une grande partie dans les bois et donc potentiellement très boueux. Un 3eme chemin qui rattrape le chemin historique et qui passe sur 2 kilomètres dans la forêt. Je me décide pour ce dernier quitte à devoir faire un gros détour pour rester sur les routes. Nous partons donc plein nord. Nous traversons une exploitation agricole, notre arrivée suscite l’étonnement. Il est vrai que nous arrivons d’une chemin très boueux. A nouveau discussion avec le père et le fils qui donnent leurs points de vue sur le meilleur passage. Je reste sur mon idée de chemin historique. Les nuages commencent à s’amonceler et on voit à l’horizon les ondes de pluie. J’ai le temps de préparer le chariot pour le mode pluie (il y a des protections tout autour et au dessus pour être intégralement au sec). Je mets mon poncho et mon chapeau. C’est la première fois que nous avançons sous la ☔️. C’est le test ultime pour voir si tout reste au sec. La bruine se transforme rapidement en pluie 🌧 puis en pluie très soutenue. Je me fais copieusement arroser mais je reste au sec. Philippine ne hurle pas donc il ne doit pas y avoir de fuite d’eau😀😀😃. La pluie tombe toujours et nous arrivons au passage délicat à travers la forêt. Moment de vérité, ça passe ou ça casse ! Heureuse surprise le chemin est en partie en pierre. Sous l’eau mais en pierre. Je navigue donc d’îlot en îlot pour avancer mais je ne m’embourbe pas comme la veille. Je croise les doigts pour qu’il en soit ainsi jusqu’au bout. 2 kilomètres plus loin nous débouchons à l’orée du bois sous un soleil timide. La pluie s’arrête. J’en profite pour m’ébrouer. Je finis de franchir les dernières ornières sous l’eau et m’arrête pour demander à Philippine si tout va bien. Et là je me rend compte que le chariot est vraiment très bien conçu. J’entends une petite voix qui me demande « il pleut ? » Alors que cela fait 1 heure que je me bats contre la pluie et le vent. Le test ultime consiste à sortir une Philippine toute sèche après avoir essuyé le déluge. Les nuages font de plus en plus de place au soleil et tout sèche rapidement. Après quelques kilomètres, un magnifique cerisier nous tend les bras ! Nous en profitons pour faire une pause avec une partie de jeu de sept familles. Nous reprenons le chemin pour monter sur un plateau. Le pente est sévère et Philippine après avoir daigné descendre de la première montée ne veut rien entendre pour la seconde 😤 Nous cheminons ensuite entre les champs de céréales et de tournesols. Petit pause champêtre sous le soleil pour notre 🍴 . Au moment de finir le dessert, nous entendons au loin une voix crier « Philippine, Philippine ! » ce sont les pèlerins que nous avons croisés hier. Nous repartons avec eux pour un kilomètre, ceux-ci s’arrêtant au village d’après. Nous ne nous disons même plus au revoir car nous allons probablement nous recroiser plus tard. Un grand merci pour la bonne humeur et l’enthousiasme qui se dégage de leur groupe de 6 🤗 Nous continuons en direction de Varzy, notre objectif du jour. Après un léger détour pour cause de batterie à plat, nous arrivons à Varzy pour le goûter où nous croisons un pèlerin vu à Vezelay. Nous dormons aux chambres d’hôtes de Varzy. Nous sommes magnifiquement accueillis par Dominique qui spontanément nous offre une chambre plus grande pour profiter de notre nuit. Un immense merci à lui! Nous nous mettons en quête du dîner. Direction le supermarché pour quelques courses. Philippine très à l’aise dans les rayons se dirige vers les pizzas et les danettes au chocolat. Nous ne mourrons pas de faim ce soir et nous mangeons en tête à tête. En attendant que la pizza chauffe, Dominique nous fait profiter de ses talents de magicien et initie Philippine à un tour de magie. Nous sommes rejoint ensuite par deux pèlerines qui reconnaissent Philippine, nous en profitons pour discuter avec elles pendant leur dîner en faisant une partie de Uno avec Philippine.
Demain nous avons une petite étape vers Chateauneuf – Val de Bargis.
Nous vous souhaitons une très bonne soirée et à demain pour une nouvelle journée !

12 juillet : Etape 14 : La Souterraine – Bénévent l’Abbaye

🏁 Etape 14 - La Souterraine - Bénévent L’AbbayeEt voilà, nous sommes arrivés un peu plus tôt que prévu ! Nous avons bien avancé. Nous avons parcouru un peu plus de 350 km sur ce deuxième tronçon. Après une grasse matinée de Philippine jusqu’à 9h nous nous mettons en...

lire plus

11 juillet : Etape 13 : Crozant- La Souterraine

🏁 Etape 13 - Crozant - La Souterraine Nous voici donc regonflés à bloc après une bonne nuit de sommeil. Nous repartons sous un beau ciel et un journée qui s’annonce pas trop chaude. Après être montés jusqu’à Crozant, nous redescendons vers la Creuse pour la suite de...

lire plus

10 juillet : Etape 12 : Gargilesse – Crozant

🏁 Etape 12 - Gargilesse - CrozantEtape difficile aujourd’hui. Après avoir passé une très bonne nuit au relais pèlerin de Gargilesse nous voilà repartis pour une courte étape de 20 kilomètres. Elle commence sous des cieux chargés. Je m’équipe déjà enfin plutôt le...

lire plus