8 juillet : Villeneuve sur Yonne – Joigny

8 juillet 2019

Départ pour Joigny en longeant l’Yonne

 

🏁 Etape 8 : Villeneuve-sur-Yonne – Joigny🚶‍♂️

Petit déjeuner, puis départ après un passage à la boulangerie. Michel nous a accompagné sur quelques kilomètres. Le temps d’une sympathique discussion. Que d’échanges avec toutes les personnes que nous rencontrons, soit à l’occasion de nos hébergements, soit spontanément sur la route. Après un dernier au revoir (enfin pas tout à fait mais nous le saurons que plus tard) nous filons vers Joigny en longeant l’Yonne.

Nous croisons des bateaux de plaisance qui avancent paresseusement vers leur destination. Nous faisons une halte pique nique 🥪 à Villevalier. Je reçois un coup de fil de Michel qui me dit que nous avons oublié notre boîte de pique nique, petit déjeuner, goûter. Il se propose de nous l’apporter en prenant sa moto. Chose faite, 1/4 heure après nous voyons arriver Michel sur sa Honda avec notre boite dans sa sacoche. 1000 mercis à lui pour avoir sauvé les petits déjeuners…. de Philippine.

Nous repartons de plus belle en alternant les passages sur piste cyclable et chemins en terre. Au fil de l’eau et des kilomètres , nous croisons Denis, éclusier sur l’Yonne. Bel échange spontané et à bâton rompu sur le handicap, les différentes façons de voir la vie. Ne pouvant partir facilement en vacances, Denis nous confie voyager à travers les rencontres qu’il fait. Qu’il soit ici remercié pour sa gentillesse. 🙏🙏🙏

Nous continuons jusqu’à nous retrouver à cour d’eau. Toujours intéressant de voir à quelle maison sonner. On évite celles avec des chiens. Au moment où je sonne à une maison avec un beau jardin, une voiture sort. Je leurs dis que je m’apprêtais à demander de l’eau. La conversation s’engage puis après m’avoir rapporté une bouteille remplie, ils me proposent spontanément de profiter de l’ombre du jardin même s’il doivent partir pour des problèmes de voiture chez le garagiste. Je décline leur offre en les remerciant chaleureusement (ce qui n’est pas difficile vu la température) Quand Philippine fait la sieste j’en profite pour avancer le plus rapidement possible. Nous longeons toujours l’Yonne, je profite du silence et du repos de Philippine pour faire quelques vidéos, notamment à tous ceux sans qui cette aventure n’aurait pu avoir lieu, ainsi qu’une vidéo sur pourquoi est-ce que nous nous sommes lancés sur les Chemins de Compostelle.

Arrivée tranquille à Joigny où nous faisons le tour des églises et de la ville. Belle architecture mais peu de monde. Nous sommes hébergés comme pèlerins au centre Sophie Barrat.

Départ tôt demain matin pour une grosse étape.

Publiée par Compostelle Père Fille sur Lundi 8 juillet 2019

Semi-marathon annulé

Semi-marathon annulé ? Pas de problème, on court quand même 💪💪💪 5km avec Courir pour la vie !!! Philippine en pleine forme a couru 3km !! 👍

lire plus

Semi-Marathon de Paris – 1er mars 2020

Nouvelle année, nouveau défi. En attendant de reprendre la route sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle pour notre deuxième tronçon nous nous sommes lancés, Philippine et moi, dans une nouvelle aventure : celle de participer à un semi-marathon. Ce sera le...

lire plus