Bonjour à tous.
J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle, à moins que cela ne soit l’inverse.
La « bonne » nouvelle c’est que vous allez avoir plus de photos, plus de vidéos et plus de détails de nos folles journées sur le chemin.
La « mauvaise » nouvelle c’est que la roue arrière droite du chariot est cassée, l’axe qui la relie au chariot est plié à 90 degrés. Donc nous sommes bloqués pour l’instant.
Je reprends dans l’ordre de la journée et je vous prie de bien vouloir m’excuser pour la publication d’hier soir qui devait être remplie de fautes et pas tout le temps compréhensible étant donné le niveau de fatigue. Réveil ce matin avec les autres pèlerins vers 4h30 mais je prends mon temps pour me lever tant et si bien qu’à 6 heures du matin nous ne sommes plus que 2 sur les 9.
J’emmène Philippine pour son petit déjeuner pendant que je prépare le chariot. Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose.
Un ange gardien nous a laissé un petit ruban de la Vierge Marie accroché a notre chariot. Quel qu’il soit qu’il en soit remercié.🙏😀😀
Sachant qu’hier j’ai oublié de remercier Catherine notre ange gardien de la veille pour nous avoir donné un de ses câbles usb pour nous permettre de recharger le haut parleur de Philippine. 🙏🙏😀
Nous arrivons à nous mettre en place après une séance de selfie mémorable avec nos hospitaliers et les deux séminaristes auxquels se rajoute Giusepe et son épouse Francesca un couple d’italien que l’on croise régulièrement depuis Roncevaux.
Départ sous un ciel voilé donc pas trop chaud. Nous traversons la ville où nous croisons une foule de policiers et guardia civils car la ville reçoit les ministres de l’intérieur de l’UE.
Nous commençons par sortir de la ville en traversant un très beau parc, très bien entretenu qui se prolonge par une grande allée piétonne et cyclable qui emmène à un plan d’eau. C’est le matin, l’air est frais, la lumière rasante, bref c’est magnifique.
Puis quelques montées, histoire de se chauffer et nous arrivons dans les vignes que nous ne quitterons plus jusqu’à la fin de cette étape. Petite pause déjeuner pour Philippine avec devinez quoi : hamburger 🍔 frites 🍟 ! 😀
Nous croisons à nouveau Giusepe et Francesca. A chaque fois que l’on croise Giusepe celui ci fait le pitre et Philippine fait semblant d’être énervée ! 😁
Reprise du chemin, la grande question du jour c’est est ce que je fais une étape courte (15 km) ou une étape longue (30km). Bon je n’ai pas encore la réponse, de toute façon j’avance ! Etape cool pour l’instant avec un soleil voilé, c’est parfait. Nous arrivons au village juste au milieu de la grande étape et donc, si vous avez suivi, à un possible arrêt pour le soir. Compte tenu de mon état de forme et du soleil, je décide de continuer. Nous voici donc à nouveau en train de longer les vignes. Nous arrivons en vue d’une montée caillouteuse et sablonneuse. Je m’accorde une pause en téléphonant à la base arrière pour prendre des nouvelles. Puis redémarrage et au bout de 3 m sur une base sablonneuse combinée à des cailloux, nous cassons la roue arrière droite. Et quand je dis cassé c’est bien cassé . La tige reliant la roue au chariot et complètement tordue. Tout d’abord protéger Philippine du soleil puis trouver une solution. Puis trouver une solution pour retourner au village que nous venons de traverser. Un première pèlerine passe et me demande si j’ai besoin d’aide je lui dis que c’est ok puis un pèlerin français et ensuite … Giusepe et Francesca. Spontanément il me dit, enfin se fait comprendre car je ne parle pas italien et Guisepe ni l’anglais ni le français ni trop l’espagnol. Je me débrouille avec une appli en ligne de traduction et nous finissons par aller tout les deux chercher de l’aide au village que nous trouvons au bar. La personne qui tient l’établissement nous emmène en voiture récupérer le chariot. Nous entassons tout dans la voiture et disons au revoir à Giusepe et à Francesca.
1000 mercis à nos anges gardiens du jour. La voiture nous emmène dans une albergue où on parle français. Nous cherchons une solution pour replacer les roues. Problème c’est un modèle spécifique et même les revendeurs n’ont pas de stock. Solution de repli faire venir de Paris les roues que j’ai en réserve pour les emmener à l’albergue où nous sommes. Nous sommes donc coincés quelques jours mais nous allons pouvoir rattraper notre stocks de sommeil et de jeux de cartes endiablées.
Les personnes de l’ Albergue San Saturnino nous ont super bien accueillis et nous ont aidés à trouver une solution, nous ont spontanément proposé de nous mettre dans une chambre à 2 lits avec salle de bain privative le temps qu’il faudra et tout cela au prix des chambres en dortoirs. Qu’ils en soient chaudement récompensés. 🙏🙏🙏
Nous testons plein de solutions possibles mais nous optons donc pour l’envoi par UPS pour une arrivée lundi dans la journée.
Nous croisons les doigts. Nous en profitons ensuite pour jouer aux cartes et là nous faisons la connaissance d’Augusto, un brésilien qui comprend et parle très bien français. Le courant passe tout de suite et nous voici dans de grandes discussions sur l’apport du chemin dans notre vie quotidienne et autres échanges philosophiques !
Vraiment très heureux d’avoir pu discuter avec lui et d’avoir joué aux petits chevaux et au jenga tous ensemble avec Philippine. Nous finissons par le traditionnel selfie.

Quel chance nous avons eu de casser notre roue 😉 ou plutôt non parce que c´est une mauvaise nouvelle… à moins que cela ne soit l’inverse 😏.
Bref vous l’avez compris faire de chaque obstacle une opportunité pour voir les choses différemment c’est le credo de Compostelle Père File et c’est à nouveau le cas. Je vous donne très vite des nouvelles et des nouvelles photos et videos !
Très bonne nuit à tous !
Cyprien et Philippine

 

 

19 juillet : Hontanas – Boadilla del Camino

Le temps passe vite ⏳, nous sommes déjà au 7ème jour de marche 🚶‍♂️, on perd rapidement la notion de temps et d’espace aussi. Je prends de plus en plus de plaisir à ne pas planifier nos journées 😊. On part le matin 🌅, on marche 🚶‍♀️, on profite 😌 et on s’arrête quand...

lire plus

17 juillet : Burgos – Hontanas

Bonsoir à tous,   Je vous écris d’un petit patio où coule une fontaine 💧. Cela fait du bien d’entendre le bruit de l’eau après une journée passée sous la chaleur 🌞. Mais commençons depuis le début. Réveil à 5h30 ⏰ pour un départ à 7h, le soleil se levant sur la...

lire plus

17 juillet : San Juan de Ortega – Burgos

Bonjour à tous, Quelle journée ! 😅 Je ne vais pas commencer comme cela chaque jour, mais c’était à nouveau une magnifique journée sur le chemin. 🌞 Nous avons donc dormi au monastère de San Juan de Ortega. 🏰 Les premiers pèlerins se réveillent à 5h30. ⏰ Je n’avais pas...

lire plus