26 juin Sainte Foy la Grande – Pellegrue

27 juin 2022

Bonjour à tous !
Nous sommes très heureux de vous retrouver pour ce 4ème tronçon de Compostelle Père Fille. 🤩🤩🤩🥰
Nous voici donc à pied d’œuvre. Partis tard de Paris vendredi soir puis petite pause à Cognac puis arrivée à Sainte Foy la Grande hier en début de soirée. Le moment tant attendu est enfin arrivé. Après l’avoir espéré, attendu, rêvé nous voici à nouveau sur le chemin.
Toujours ce petit vertige au départ. Se dire que l’on démarre pour environ 400 kilomètres quel que soit le temps, faire fi des épreuves et des difficultés qui vont sûrement jalonner notre chemin mais aussi se réjouir des futures rencontres (et la suite nous donnera raison 😀) bref embrasser ses contradictions et commencer par faire un pas puis un autre. En fait ce n’est pas plus compliqué que ça ! Chaque petit pas nous rapproche de notre objectif.
Juste après nos premiers pas nous nous dépêchons pour partager avec vous en vidéo ces premiers instants (mais celle-ci ne passera finalement qu’en fin d’après-midi) et filons à la messe en espérant une bénédiction afin de démarrer notre chemin. Très bon accueil et nous voici à pied d’œuvre. A la fin de la messe nous sommes invités par une dame pour le déjeuner qui souhaitait échanger un peu plus avec nous. Pas de restaurant ouverts mais nous prenons notre pique nique et un petit dessert tout en échangeant avec cette sympathique dame qui se trouve être orthophoniste. Elle voit donc tout à fait de quoi est fait notre quotidien avec Philippine.
L’heure tourne et il est plus que temps de vraiment démarrer notre étape d’une vingtaine de kilomètres. Il est 13h30 lorsque nous démarrons (donc pas très en avance 😬)
Nous commençons par une longue ligne droite le long de la route. Pas la plus agréable des manières de se remettre en route mais c’est souvent le cas pour sortir des villes. Bref petite pause au bout de cette ligne droite où nous tombons sur Serge un pèlerin qui était également à la messe (mais que nous n’avions pas vu). Nous voici donc en train de discuter quelques instants avant de nous remettre en chemin … sous la pluie. Car je ne l’ai pas dit mais le temps est plus qu’incertain voir carrément pluvieux depuis ce matin. Alternance de nuages gris et de pluie 🌧. Mais cela ne nous dérange plus maintenant que nous avons passé quasiment notre tronçon 3 sous la pluie pour ceux qui s’en rappellent.
Nous avançons donc tranquillement avec Serge qui est un grand Pèlerin devant l’éternel ayant passé près de 18 ans sur les chemins dont il ne compte plus les kilomètres parcourus (qui doivent se compter en dizaine de milliers quand même) nous sommes petits joueurs à côté de lui 🤣🤣🤣. Pour ceux qui s’en rappellent nous avions fait la connaissance de Jasmine la dernière fois avec qui nous avions démarré notre précédent tronçon , serait-ce un signe ?
Bref nous voici devisant sur les petites routes et sur les chemins serpentant entre les vignes en nous faisant doucher régulièrement et plutôt abondamment parfois. Les heures tournent et les kilomètres sont abattus au fur et à mesure. Philippine en profite pour se faire son plein de dessins animés car lorsqu’il pleut, elle est « enfermée » dans le chariot. Comprendre la capote de pluie la protège très bien mais empêche de facilement échanger avec elle. Bon le mauvais temps ne va pas durer donc on se rattrapera de parties de cartes et autres activités plus tard. Pour l’instant il nous faut avancer.
Nous finissons par arriver à notre destination Pellegrue où nous dormons dans un accueil pèlerin de la municipalité où nous retrouvons un autre pèlerin mais qui avance dans l’autre sens.
Reprise des réflexes de tout pèlerin : se doucher, se nourrir, dormir. Mais c’est sans compter sur Philippine qui elle n’a quasiment pas marché de la journée et qui met une ambiance du tonnerre en proposant un Piou Piou endiablé à tout le monde et nous voici tous les quatre autour de la table à essayer de faire pondre des œufs à nos poules pour ensuite les couver. Le premier à gagner est celui qui fait naitre 3 poussins. La bataille fait rage et Philippine finit par gagner en deuxième position. Mais l’heure tourne et les kilomètres se font quand même sentir. Chacun prépare son lit puis se couche rapidement. Notre Philippine est toute contente de dormir en haut du lit superposé et ne tarde pas à s’endormir non sans avoir fait plusieurs fois « chut « au ronfleurs qui sont déjà dans les bras de morphée. Il va falloir faire une petite mise au point parce que des dortoirs communs nous allons en avoir de plus en plus. Ça promet avec Philippine 🤣🤣🤣
Demain nouvelle étape pour aller jusqu’à Roquebrune. Je n’ai aucune idée du nombre de kilomètres mais ce sera un peu plus cool en termes de timing puisque nous partirons dans la matinée.
Je vais moi aussi rejoindre morphée. Je vous souhaite une très bonne nuit et j’en profite pour vous remercier pour tout les commentaires et encouragements que vous laissez sur la page Facebook, ça fait chaud au coeur et nous accompagne durant notre journée ! Merci également à tous ceux qui nous rejoignent au fur et à mesure sur cette page, soyez les bienvenus. On vous emmène donc avec nous dans notre chariot. Je vous dis à demain pour de nouvelles aventures ! 🙏🙏🙏

 

 

 

13 juillet : épilogue

Bonjour à tous,   Désolé pour l'attente !!!!! Comme je le disais : nous l'avons fait !!!! Ce fut dur, ce fut long, ce fut rempli de doutes et ce fut beau, grandiose, magnifique.   Prenez un café, un thé ou ce que vous voulez car je me suis rattrapé de mon...

lire plus

Ostabat – Saint Jean Pied de Port

Grosse étape Je suis désolé, la publication sera courte car il est déjà 23h après n’avoir dormi que 5 heures la nuit dernière. Demain réveil à 5h pour notre étape Saint Jean - Ronceveau. Départ à 9h avec Vincent notre cadreur pour aujourd’hui et demain. Nous avons...

lire plus