🏁 Etape 13 – Crozant – La Souterraine

Nous voici donc regonflés à bloc après une bonne nuit de sommeil. Nous repartons sous un beau ciel et un journée qui s’annonce pas trop chaude. Après être montés jusqu’à Crozant, nous redescendons vers la Creuse pour la suite de notre chemin. Nous croisons un promeneur matinal et son chien, je m’arrête pour discuter et tout en racontant notre périple, je m’aperçois tout à coup que plusieurs rayons de la roue droite ont sauté. Ils ne semblent pas cassés mais juste dévissés, heureusement je l’ai vu avant que la roue ne se déforme complètement. Nous voici donc repartis en arrière pour trouver une pince afin de resserrer les rayons. Notre sauveur est un Anglais. Nous utilisons sa pince pour retendre un à un tous les rayons. Pendant ce temps Philippine joue les cameramans. Tous les rayons retendus, nous pouvons repartir. La roue droite reste quand même voilée. Je ne le sens pas lorsque je pousse mais cela est très visible quand on se met dans l’axe. Pourvu que cela tienne jusqu’au bout. Nous voici donc repartis et croisons une famille en train de pêcher des écrevisses américaines. Ils les appâtent avec des boulettes pour chiens. Il nous en montrent 2 qu’ils viennent d’attraper. Nous remontons de l’autre côté. Ce sera la dernière fois pour cette étape puisque allant vers la Souterraine nous n’aurons plus que de la plaine, j’hésite encore à m’arrêter dans le village avant La Souterraine mais lorsque j’y suis et que je vois qu’il ne me reste plus que 6 kilomètres, je n’hésite pas longtemps. Nous arrivons tranquillement. Définitivement les entrées dans les villes ne sont pas des plus agréables. Il n’y a pas de trottoir et les voitures roulent très vite. Je passe rapidement dans La Souterraine qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Mairie fermée donc pas de tampon ! Direction le camping ou une surprise attend Philippine mais je ne lui dis rien avant d’être sûr. Nous attendons notre tour pour récupérer notre emplacement. Malheureusement encore une fois les cyclistes / piétons n’ont pas d’électricité s’il n’ont pas la prise internationale pour se brancher, véritable sésame vers la fée électricité. Nous sommes quittes pour rester sur nos batteries. Nous profitons du restaurant du camping pour grappiller quelques pour-cent de batterie. J’en profite pour faire une machine avec tout notre linge que j’ai lavé à la main jusqu’à présent. Nous rentrons nous coucher sous la tente non s’en avoir pris des nouvelles des pèlerins que nous avons quittés il y a quelques jours. Peut-être pourront-ils nous rejoindre pour notre dernière étape.

☑️ A ce propos, certains souhaitent -ils marcher avec nous pour la dernière (ou une partie) étape jusqu’à Bénévent- L’Abbaye qui devrait être mardi 14 juillet. Dites le moi en commentaires ! Demain petite voire très petite étape.

🟢 J’ai un jour d’avance sur mon planning, je vais avancer doucement vers Bénévent en passant par Saint Priest La Feuille et Chamborand. Des idées, suggestions d’hébergement, de choses à voir ? Merci d’avance.
Très bonne soirée à tous !

Compostelle Père Fille – Le Film

En cette journée mondiale de la Trisomie 21, vous voulez participez à la diffusion du message de Compostelle Père Fille ? Contribuez au financement d'un film d'une vingtaine de minutes et participez à diffuser le message de Compostelle Père Fille : Le handicap est...

lire plus

EXEGO, notre nouvelle association

EXEGO, c'est le nom de notre nouvelle association. Elle va permettre de mettre en œuvre et de soutenir des projets mettant en avant la force du handicap, à l’image du défi Compostelle Père Fille. Petit clin d’œil, l’association a été créée le 07/03/2021 (7*3=21) !...

lire plus

On a besoin de vous !

Nous avons besoin de vous ! 👉 Pourquoi ❓: Contribuer au défi Compostelle Père Fille et être acteur de la diffusion du message : « Le Handicap peut aussi être une opportunité pour relever des défis. » 👉 Comment ❓: En organisant une vente caritative « Les Perles de...

lire plus